Ne permettez plus que vos pensées limitent votre pouvoir créateur – Yves Orduna

Qu’allez-vous découvrir pendant cette conférence ? Wébinar ANV

Que sont les croyances limitantes ? Comment peut-on croire en quelque chose qui nous limite ? Cela parait absurde, et pourtant, sans que l’on en ait toujours conscience, c’est bien ce qui arrive. On est victime d’un point de vue, d’une émotion, d’un sentiment profond que l’on considère comme une preuve absolue. Ne dit-on pas :

  • Je sais ce que je ressens !

Les identités sont des perceptions de soi, ou plus exactement, des perceptions du moi profond qui enferment l’individu dans ce qu’il croit de lui-même.

Il y a plusieurs raisons à ce mode de fonctionnement que j’appellerai volontiers le pilotage automatique. Je m’en explique :

  • Tout au long de l’enfance, on enregistre les réponses émotionnelles comme étant des vérités.
  • On copie les attitudes et les comportements des parents (éducateurs) comme s’ils étaient des idéaux.
  • On adopte parfois des points de vue sans vraiment les remettre en question, parce qu’ils sont la vision d’une grande majorité.
  • On adhère à une croyance parce qu’elle est une aide à un moment donné. Et même si elle cesse de l’être à un autre moment, par habitude, on peut la garder et ne jamais la remettre en question.

Lors de cette conférence, vous découvrirez :

  • Comment s’inscrivent les croyances
  • Comment se définissent les identités
  • Comment les habitudes cachent les mécanismes de sabotage

À l’origine du processus des croyances, il y a l’expérience, mais il y a aussi la pensée. La vraie question, c’est de savoir si l’expérience dont on parle est le reflet de la réalité objective ou si elle est le produit de l’interprétation qu’on en fait. Dans ce dernier cas, la croyance serait toujours primordiale dans le processus de nos vies. Elles seraient même à l’origine du tracé de notre existence.

La question que l’on peut se poser, c’est de savoir si les croyances sont à l’origine de ce que nous expérimentons ou si c’est l’inverse. Cela revient à se poser la question de la prédestination de nos vies. Est-ce que la vie est déjà toute tracée ou bien est-ce qu’on se la trace nous-mêmes ?

Qu’en est-il du libre arbitre ?

 

Avec Yves Orduna, Sophrologue, Coach de vie, spécialiste des pensées limitantes et des croyances transparentes!

En savoir plus sur Yves Orduna et s’inscrire aux ateliers

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *